Travaux de toiture : Comment fonctionne la garantie décennale?

0
1266

Lorsqu’on projette de faire des travaux, il est recommandé de confier les opérations à un prestataire qui offre des garanties. Par rapport à ces dernières, elles se déclinent en plusieurs catégories. La garantie décennale est considérée comme la plus populaire dans le domaine des travaux de maison.  Toutes les entreprises de couverture sérieuses proposent à leur client cette option afin de les rassurer que les travaux soient effectués dans les normes, et qu’en cas de vice de réparation ou de construction pendant 10 ans, tous les frais liés aux travaux soient à la charge du professionnel.  Voyons ensemble dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur la garantie décennale relative aux travaux de toiture.

L’intérêt d’une garantie décennale toiture

La garantie décennale en matière de travaux de toiture est une assurance qui garantit les travaux effectués par un professionnel pendant une durée de 10 ans. En effet, il n’est pas rare que des vices liés aux travaux de réparation ou de construction surviennent après l’intervention du couvreur sur le chantier. De ce fait, le professionnel est tenu d’effectuer des réparations par rapport aux anomalies constatées sur le chantier tant que la durée de 10 ans n’est pas expirée. Comme dit ci-dessus, tous les frais seront assurés par le couvreur professionnel. En d’autres termes, le client sera exempt de tout paiement lié aux travaux qui sont couverts par la garantie.

Par ailleurs, il est également important de noter que la garantie décennale est généralement liée à une assurance de responsabilité civile. Cette dernière couvre les dommages matériels et corporels causés par un professionnel à des tiers sur un chantier. Si feriez le bon choix, cela peut une offre contenant de mutuelle orthodontie utile en cas maladie dentaire des ouv

La garantie décennale, une obligation

Il est à noter qu’offrir une garantie décennale à tous les clients constitue une obligation légale pour tout artisan œuvrant dans le domaine du bâtiment et de la construction. En effet, la législation française à travers la loi Spinetta impose à ces professionnels de souscrire auprès des compagnies d’assurance un contrat portant sur l’assurance décennale qui va permettre de couvrir toutes les dépenses liées aux travaux.

En cas d’omission à cette obligation légale, l’artisan s’expose à des sanctions comme le paiement d’une peine d’amande de 75 000 Euros et une peine d’emprisonnement qui peut atteindre 6 mois.

Les dommages couverts par la garantie décennale

L’article 1792 du Code civil précise que la garantie décennale couvre les sinistres qui affectent la solidité de la construction ou de l’un de ses éléments indissociables. Elle couvre les dommages liés à la conception, la réalisation ainsi que les matériaux utilisés lors des travaux.

Ainsi, pour pouvoir actionner cette garantie, il faut que le dommage soit assez grave. Il doit compromettre la solidité ou l’étanchéité de l’ouvrage, ou qu’il rend un bâtiment inhabitable. C’est le cas par exemple des infiltrations d’eau de la toiture, un défaut d’étanchéité, ou une charpente qui s’est affaissée.

Les dommages d’ordre esthétique comme le changement de couleur ou l’écaillement des peintures, ainsi que ceux qui font suite à un défaut d’entretien ne sont pas ainsi écartés par cette garantie.

En somme, lorsque vous décidez d’effectuer des travaux de toiture, il est toujours préférable de confier les opérations à une entreprise de couverture qui offre une garantie décennale. Évitez de collaborer avec un professionnel qui ne vous propose pas cette option.