Quelles sont les étapes d’une rénovation de toiture ?

0
518
rénovation de toiture

La toiture est un élément utile à une maison. Elle protège les habitants contre les intempéries telles que la pluie ou le vent. Sachez aussi que le fait qu’elle soit confrontée en permanence à ces facteurs la fragilise. Il est donc judicieux de la rénover, de temps en temps. Pour lui donner une nouvelle vie, rien de tel que des travaux de réhabilitation ! Découvrez dans cet article les étapes à réaliser pour une rénovation de toiture réussie.

Nettoyer son toit de fond en comble

La première étape d’une rénovation de toit consiste tout simplement à le nettoyer. Cette phase est primordiale et nécessite une véritable minutie. Elle permet, par la même occasion, de contrôler l’état de la structure pour ensuite entrevoir les travaux à rabâcher. Lors de cet assainissement, pensez à bien vous débarrasser des mérules ou autres champignons qui s’y sont attachés. Il convient aussi de se débarrasser des dépôts de résidus occasionnés par la pollution.

Si vous engagez un charpentier couvreur pour votre toiture à Toulouse, celui-ci devra contrôler la charpente actuelle. Est-elle assez solide pour soutenir une couverture supplémentaire ? La zinguerie ainsi que la couverture sont-elles en bon état ? Dans tous les cas, un diagnostic devra être fait. Puis, avant même de commencer la rénovation, il veillera à pulvériser des produits anti-nuisibles sur tout votre toit.

La dépose de la toiture

Durant cette étape, il est nécessaire d’extirper tous les éléments qui permettent de couvrir au niveau de la toiture. Le professionnel commencera ainsi par débarrasser la charpente. Il posera ensuite une bâche sur toute la surface à travailler. Notons que ce dernier geste est nécessaire pour que l’eau de pluie ne s’infiltre pas dans le logement le temps du chantier. Il sera aussi demandé de fortifier voire changer complètement des éléments, surtout si l’état de la charpente laisse à désirer. Autre point très important : si le diagnostic révèle la présence d’insectes xylophages, il va falloir traiter sérieusement votre charpente.

La fixation des éléments d’isolation

Une fois votre charpente traitée, c’est le moment de mettre en place les panneaux de fibre. Bien sûr, il serait judicieux de votre part de prévoir un pare-vapeur pour protéger votre isolation contre les éventuelles vapeurs d’eau issues du ménage. Ce pare-vapeur devra se poser au-dessus du matériel isolant notamment dans le cas d’une isolation par l’extérieur. Vous aurez ainsi le choix entre la laine de roche, le polystyrène expansé, la laine de mouton ou la laine de verre. Pour information, si vous tenez à ce que l’eau ou la poussière ne s’infiltre pas, un écran de sous-toiture devra recouvrir l’isolant.

La pose des points de scellement

Ces points de scellement sont une étape incontournable en matière de réhabilitation de toit. Cela consiste, en effet, à réaliser un faîtage, qui, notons-le, servira à assembler les pentes de toiture les unes avec les autres. Outre cette fonction de jonction, cet élément contribue à rendre la couverture plus étanche et à garantir une meilleure ventilation. Toujours dans cette optique, le charpentier couvreur devra réaliser les rives. Il s’agit ici des extrémités que l’on trouve sur une toiture. Il faudra aussi considérer les noues qui devraient se placer à la jointure de deux pans de toit. Ces dernières serviront à rediriger l’eau de pluie vers les gouttières.

La mise en place d’un système d’évacuation pour l’eau de pluie

Pensez à poser des gouttières sur chaque pente de votre toit ! C’est une phase incontournable, au même titre que la mise en place des descentes murales sur chaque angle de façade. Pour rappel, des caissons seront utilisés pour fixer ces descentes au caniveau. En procédant de la sorte, vous participez à faciliter l’entretien de votre système d’évacuation d’eau de pluie.