Prendre soin des arbres dans son jardin avec l’élagage

0
591

Un arbre mal entretenu est inesthétique, encombrant et peut représenter un danger pour les occupants et les infrastructures avoisinants. Un manque d’entretien peut le fragiliser et nuit à son bon développement, à la production de bois et de fruits. Il est alors important de prendre soin des arbres en effectuant des opérations d’élagage. Dans ce texte, voyons ensemble comment faire un élagage d’entretien, un élagage ornemental, un élagage de sécurité et un élagage sanitaire pour garder un arbre en bonne santé.

L’élagage d’entretien

Il ne faut pas attendre qu’un arbre présente un danger pour l’élaguer. On peut faire appel à un élagueur pour l’entretenir périodiquement avec une taille douce. L’entretien consiste à alléger le végétal, à diminuer les branches et les feuilles, à éliminer celles qui sont inutiles, malades, cassées ou mortes. A la suite de l’intervention, l’arbre sera éclairci favorisant la pénétration de l’air et des rayons du soleil. Sur un arbre adulte, l’élagage d’entretien l’aide à avoir un nouveau souffle en réduisant les parties qu’il doit alimenter.

L’élagage d’ornement

L’élagage ornemental est effectué pour rendre l’aspect d’un arbre plus esthétique et plus harmonieux avec le jardin. C’est une technique qui consiste à tailler une partie de la ramure pour avoir une belle architecture tout en respectant la forme naturelle de l’arbre.

Cependant, il est aussi possible de modéliser l’arbre à d’autres formes géométriques plus structurées avec une taille en tête de chat, une taille en cône, en marquise, en boule ou avec la technique orientale du niwaki.

L’élagage de sécurité et l’élagage sanitaire

Pour des entretiens ponctuels, on peut aussi faire un élagage de sécurité lorsque l’arbre s’approche trop près des lignes électriques aériennes et des infrastructures. L’entretien d’un arbre s’effectue aussi pour limiter le débordement des branches chez le voisin ou sur le domaine public.

Mais l’une des raisons pour laquelle on doit impérativement prendre soin d’un arbre c’est d’éviter qu’il soit infecté par des plantes saprophiles, du gui ou du lierre. Un élagage sanitaire permet ainsi d’éviter la propagation de la maladie sur le sujet et sur les autres arbres de la propriété.

En outre, des opérations d’élagage et de débroussaillages sont aussi à faire périodiquement pour éviter la prolifération des petits animaux et insectes nuisibles.

Elaguer périodiquement les arbres

En effet, la fréquence d’élagage dépend de plusieurs paramètres comme la vitesse de croissance du type d’arbre, l’âge, ou encore le climat de la localité. Généralement, l’élagage peut se faire tous les 2 ans pour les jeunes arbres âgés jusqu’à 10 ans, tous les 4 ans pour les arbres ayant 10 à 20 ans, et tous les 10 ans pour les arbres adultes de plus de 20 ans.

Concernant la période, on peut effectuer un élagage pendant toute l’année, mais en dehors des périodes de sève montante, mais aussi hors périodes de stress comme la période de gel ou de forte chaleur. On élague en automne pour faciliter les opérations après la chute des feuilles, au printemps qui est favorable pour la cicatrisation ou en hiver quand l’arbre est en repos. Mais il faut savoir que chaque type d’arbre peut avoir sa période idéale d’élagage.

En somme, les travaux d’élagage sont nécessaires pour plusieurs raisons. Dans tous les cas, il est toujours préconisé de confier les opérations à un élagueur professionnel pour s’assurer la réussite de l’intervention.