Les principaux points à retenir sur la rénovation d’installation électrique

0
41

Aujourd’hui, il semble difficile de vivre sans électricité. Cette énergie alimente les appareils électriques que nous utilisons au quotidien pour garantir notre confort. Elle alimente nos luminaires, et assure le fonctionnement des différents équipements comme le radiateur et la climatisation. Pour cela, il faut que le réseau électrique de l’habitation soit correctement entretenu. Parfois, des travaux de rénovation sont entrepris pour remettre les installations aux normes. Nous allons justement nous focaliser sur ce type de travaux. Découvrez dans les paragraphes suivants les points essentiels à retenir sur le sujet.

Dans quelles mesures la rénovation d’installation électrique est-elle nécessaire ?

Toutes les installations électriques datant d’avant 1991 ne répondent plus aux normes. En raison de leur vétusté, il faut impérativement engager des travaux de rénovation. Ces derniers peuvent également être entrepris à l’occasion de la réhabilitation totale de la bâtisse. Peu importe les motifs qui justifient les travaux de rénovation, le but reste le même.

En effet, la rénovation constitue un moyen d’évaluer la puissance à souscrire et le dimensionnement du tableau électrique. Pour cela, il faut lister tous les appareils électriques de la maison (ex. : appareils électroménagers, outils de bricolages électriques, télévision, équipements de cuisine, etc.). Ensuite, il faudra déterminer la puissance énergétique de chacun de ces appareils. Les informations nécessaires sont généralement inscrites sur leur emballage ou l’étiquette collée au dos de ces derniers. Enfin, il faudra calculer la somme des puissances lorsque tous ces appareils sont branchés en même temps.

Pour la réalisation de ces tâches, il est fortement conseillé de contacter cet électricien professionnel en Orleans. En effet, une installation électrique défectueuse remet en cause la sécurité de la maison et de ses habitants. Pour prévenir les risques, il est préférable de faire intervenir un spécialiste du domaine.

La rénovation d’installation électrique est-elle sujette à une démarche spécifique?

Certaines démarches devront être respectées avant que la rénovation d’une installation électrique soit réalisée. Selon la norme NF C 15-100, un diagnostic du réseau doit être effectué au préalable. Cela permet de déterminer la nature et la quantité des travaux à réaliser pour remettre aux normes les installations. Ainsi, il faudra procéder au contrôle de l’armoire électrique ainsi que la vérification des branchements au niveau de la salle de bain. L’électricien prendra également le temps de vérifier l’état des prises de terre, des dispositifs de protection différentielle et des protections contre les surcharges.

En effet, la défectuosité d’une installation électrique ou sa non-conformité aux normes représente un risque. Une bonne connaissance de la norme NF C 15-100 est donc cruciale. Certains points sont en effet mis en relief par cette norme. En l’occurrence, il s’agit des canalisations électriques, des gaines de protection de câbles, des gaines électriques et le nombre d’arrivées électriques pour chaque pièce. En outre, elle établit des règles spécifiques d’installations. C’est le cas par exemple de la mise en place des câbles dans des gaines passantes dans les cloisons ou les charpentes des portes. En ce qui concerne les salles d’eau, cette norme met l’accent sur les mesures de sécurité et l’organisation des travaux d’installation électrique dans ces pièces.

Quel budget prévoir pour la rénovation d’installation électrique ?

Comme susmentionné, ce type de travaux exige l’intervention d’un spécialiste du domaine, notamment l’électricien. Pour fixer son tarif, ce professionnel va toutefois se baser sur quelques paramètres. C’est le cas de la complexité des travaux, la superficie du logement et l’état des équipements électriques en place. Pour aider son client à mieux se préparer aux travaux, il lui délivre un devis au préalable.

Il est à noter que le tarif horaire d’un électricien varie entre 80 € et 100 € HT. À titre indicatif, le taux de la TVA est de 7 % pour les travaux d’installation électrique.