Entretien fosse septique et fosse toutes eaux, ce qu’il faut savoir

La fosse septique est, de nos jours, l’un des moyens les plus fréquents et les plus fiables pour le traitement des eaux usées provenant des habitations. En effet, ces eaux usées contiennent des produits chimiques et des matières organiques qui peuvent être extrêmement dangereuses, non seulement pour la santé des êtres humains mais également pour le milieu naturel. Ainsi, le traitement des eaux usées grâce à un système d’assainissement bien fonctionnel et fiable est une nécessité.

Pour assurer le bon fonctionnement de votre fosse septique et pour éviter qu’un incident désagréable ne se produise, il est indispensable de veiller à l’entretien régulier de votre système d’assainissement.

L’entretien de votre fosse

S’il s’avère impossible de lier votre habitation à un système d’assainissement collectif établi par votre commune, c’est qu’il est nécessaire de prendre la responsabilité d’intégrer un système d’assainissement individuel. A cet égard, il existe deux alternatives : l’installation d’une fosse septique ou d’une fosse toutes eaux. La fosse septique recueille les eaux vannes provenant de votre maison, tandis que la fosse toutes eaux permet de recueillir toutes les eaux usées, notamment les eaux vannes et les eaux pluviales.

Ces systèmes d’assainissement, pour garder leur fiabilité et pour assurer un bon résultat, nécessitent un entretien régulier. D’une manière générale, les travaux de maintenance liés à ces équipements sont réglementés et assez compliqués, c’est pour cette raison qu’il est conseillé de faire appel à un professionnel du domaine. Ce dernier vous délivrera une attestation de conformité de l’installation et de bon entretien de fosse, qui sera demandé dans le cas d’une visite de contrôle.

Afin de savoir plus sur les différents travaux d’assainissement disponibles, vous pouvez consulter le site suivant : https://www.entreprise-assainissement.com/

Quelles interventions prévoir pour votre fosse?

L’entretien de votre fosse nécessite la réalisation de quelques interventions d’une manière régulière.

L’intervention la plus essentielle est la vidange. Dès que le volume des boues atteint la moitié de la cuve, il faut penser à effectuer une vidange. En moyenne, cela se produit tous les quatre ans. Le vidangeur spécialiste va assurer que le processus bactériologique responsable du traitement des eaux usées soit bien réamorcé en laissant une petite partie de boue au fond de la cuve.

En outre, il est nécessaire d’effectuer un nettoyage du décanteur ou dégrilleur de votre fosse. En effet, ce dispositif est placé à l’entrée de la fosse et il sert à retenir les gros objets qui proviennent de votre habitation. Ainsi, afin d’éviter son obstruction, il est indispensable de le nettoyer régulièrement.

Finalement, il ne faut jamais oublier le curage des canalisations. Cette opération sert à faire débarrasser les canalisations de la tarte et des déchets qui s’accumulent avec le temps sur les parois et sur le réseau de la fosse.

L’importance du curage fosse septique

Le curage de votre fosse est l’une des opérations de maintenance les plus nécessaires. D’ailleurs, elle permet d’éviter plusieurs types de dysfonctionnement au niveau de votre système d’assainissement et ainsi garantir une meilleure longévité.

Dans le cas d’un curage mal réalisé ou d’une absence totale de curage, les canalisations vont subir une dégradation voire même une obstruction totale. Une accumulation de tarte est également possible dans ces dernières ce qui entraîne la vitesse d’écoulement des eaux de ralentir. D’ailleurs, le bon écoulement des eaux doit être vérifié au moins une fois par an dans le but d’assurer le bon état des canalisations. En outre, un manque de curage peut engendrer la prolifération des mauvaises odeurs.

Une fois tous les quatre ans, il est préférable de faire assortir l’opération de vidange d’une opération de curage complet de votre système d’assainissement.

Laisser un commentaire