Entretenir correctement une gouttière : comment s’y prendre?

0
223

La gouttière fait partie des éléments de la toiture qui occupe une place fondamentale. En effet, elle assure l’étanchéité de cette structure en évacuant les eaux de pluie. Elle empêche l’infiltration de ces dernières dans la maison et leur écoulement sur la façade. Néanmoins, la gouttière ne peut remplir effectivement ses fonctions quand elle est endommagée ou obstruée. Pour qu’elle soit parfaitement fonctionnelle, il est donc primordial de l’entretenir régulièrement. Découvrez dans cet article les techniques d’entretien de ce dispositif.

Quels sont les préalables à l’entretien de la gouttière ?

À l’instar de toutes autres opérations réalisées sur la toiture, les travaux de gouttières sont délicats. Leur exécution est également assez dangereuse, car l’intervenant est exposé à des risques de chute en hauteur. Pour les personnes sujettes aux vertiges, l’idéal est donc de les confier à un professionnel comme le couvreur. En effet, il y a des cas où il est difficile d’accéder à la gouttière, notamment lorsqu’il s’agit d’une bâtisse à plusieurs étages. L’intervention d’un spécialiste du domaine est donc incontournable.

Néanmoins, si on peut facilement accéder à la gouttière, on peut l’entretenir soi-même. Il faudra cependant se munir des équipements et des matériels suffisant pour effectuer les travaux. Pour cela, on aura besoin entre autres d’une échelle ou d’un échafaudage, d’un nettoyeur à haute pression, d’un tuyau d’arrosage, d’une pelle à gouttière, d’un seau et de gants pour se protéger les mains. L’idéal est de faire le travail au minimum à deux personnes pour des raisons de sécurité.

Focus sur les principales étapes de l’entretien d’une gouttière

L’entretien de la gouttière se matérialise généralement par son nettoyage. En effet, les débris qui se logent dans son conduit devront être retirés pour éviter son obstruction et garantir une bonne évacuation des eaux de pluie. Pour obtenir un bon résultat, il faudra toutefois suivre quelques étapes.

Pour commencer, la partie basse de la gouttière devra être nettoyée. En l’occurrence, il s’agit de la descente et du tuyau d’évacuation. Pour cela, il faudra se positionner à une hauteur plus haute que celle de la gouttière. Dans le cas où vous vous serviez d’une échelle, veillez à ne pas l’appuyer contre la gouttière pour ne pas l’endommager. Pour cela, utilisez un écarteur de façade. Pour désencombrer la descente, on peut s’aider d’un tuyau d’arrosage ou d’un câble métallique. D’ailleurs, il faut porter une attention particulière aux coudes. C’est à ces endroits que les bouchons ont tendance à se former. Après avoir dégagé les saletés, on pulvérisera de l’eau à haute pression dans le conduit de la descente.  

On passe ensuite au nettoyage des parties horizontales de la gouttière. En l’espèce, il s’agit des éléments qui recueillent les eaux pluviales. On se servira de la pelle à gouttière pour ôter les débris (ex. : résidus de végétaux, boues, etc.). Une fois que les canalisations sont débarrassées de ces saletés, on y coulera de l’eau pour retirer les dernières traces de débris. Pour protéger les gouttières, sachez que la mise en place d’une grille pare-feuilles est préconisée. Pour cette tâche, il est conseillé de faire appel à cet artisan couvreur zingueur dans la Somme.

La dernière étape consiste à réparer les défauts de la gouttière (ex. : fuites, affaissement, décollement des joints, rouille, etc.). Si les dégâts ne sont pas trop importants, on peut se passer de l’aide d’un artisan-couvreur zingueur pour les travaux de réparation. Dans tous les cas, il vaut mieux les lui confier, car son intervention constitue un gage de la qualité et de la durabilité de l’ouvrage.