Comment faire une bonne soudure en plomberie ?

0
1487
soudure en plomberie

Certaines fuites d’eau sont difficiles à réparer et nécessitent une soudure des tuyaux afin de les colmater définitivement. Si vous êtes confronté à une canalisation qui fuit, vous pouvez vérifiez vous-même votre plomberie au lieu de faire intervenir un professionnel.

Si le tuyau endommagé est en cuivre, il est recommandé de procéder à une soudure afin d’arrêter la fuite de façon définitive. Découvrez ici les différentes étapes à suivre pour faire une bonne soudure en plomberie.

Fuite dans le système de plomberie : que faire ?

le système de plomberie qui achemine l’eau dans votre maison, est composé d’un assemblage de tuyaux en cuivre qui sont soudés avec de l’étain. Avec le temps, des fuites d’eau peuvent avoir lieu et rendre votre tuyauterie inutilisable.

Si vous souhaitez procéder vous-même à la réparation fuite d’eau Paris 2, vous devrez tout d’abord réalise un diagnostic à la situation afin de vérifier si le problème peut être résolu par vos soins. Mais, il est important de connaitre la technique de soudure pour bien réparer la fuite et joindre les tuyaux ensemble.  Une telle intervention ne demande pas d’avoir une grande expérience. Il suffit de vous munir du bon matériel et d’un peu de méthode !

Préparer le matériel nécessaire à la soudure

Pour souder des tuyaux en cuivre en fuite, on doit utiliser des équipements spécifiques : une scie à métaux ou un coupe-tube, une lime, une brosse à métal ou du papier abrasif, un décapant, un étau, un chalumeau pour chauffer, une baguette de soudure en étain pour lier les tuyaux, des gants et des lunettes de protection.

Avant tout action, retirez tous les objets susceptibles d’être inflammables, de votre surface de travail.

Souder un tuyau en cuivre : comment procéder ?

Commencez par couper les tuyaux en utilisant une scie à métaux ou un coupe-tube puis faites l’assemblage sans soudure pour vérifier que la tuyauterie est assemblable et que le tuyaux sont de bonne longueurs. Ensuite, à l’aide d’une lime, essayez d’éliminer les bavures établies lors de la découpe. Pour faire une bonne soudure, nettoyez les parties qui seront en contact avec l’étain  en utilisant du papier abrasif ou une brosse de métal. Cette opération permet d’éliminer toutes les saletés et les traces de rouille. Commencez par le nettoyage à l’extérieur puis à l’intérieur des tuyaux pour qu’ils deviennent brillants.

Une fois vos tuyaux sont propres, enduisez les zone à souder avec un décapant. Puis emboitez doucement les pièces l’une dans l’autre, en faisant un mouvement de rotation, afin de  faire répartir le décapant. Maintenez les tuyaux en place, dans un étau par exemple. Ensuite,  portez des gants et  de lunettes de protection, pour ne pas se bruler lors de la soudure.

Utilisez le chalumeau pour chauffer le joint jusqu’il soit assez chaud et pour faire fondre l’étain au contact du tuyau et non sous la flamme du chalumeau. Lorsque le cuivre commence à rosir, cela signifie qu’il est à la bonne température. Sachez que l’étain fond à 200°, vous pouvez vérifier la bonne température avec la baguette de soudure. Faites donc le tour du tuyau avec le fil d’étain à souder pour qu’il remplisse tout le joint entre les tuyaux.

Lorsque les tuyaux se refroidissent, l’étain sera mieux absorbé et va combler le joint. Continuez la fonte jusqu’à sentir une résistance. Le fil d’étain doit commencer à coller sur la soudure. Ne faites pas attention aux bavures de la soudure, l’important c’est que l’étain pénètre complètement dans le joint, et sur le tour du tuyau.

Une fois que vous avez terminé l’assemblage de la nouvelle tuyauterie, laissez la soudure bien refroidir avant de faire un test. Pour vérifier la bonne étanchéité de votre installation, ouvrez lentement le robinet afin que l’eau coule dans les tuyaux. Vérifiez que les soudures tiennent correctement.

Désormais, la soudure d’un tuyau en cuivre, n’aura plus de secret pour vous. Si vous êtes un bon bricoleur, il n’est pas forcément nécessaire de faire appel à un professionnel !