Comment fabriquer votre propre mastic de vitrage?

0
2077
Comment fabriquer votre propre mastic de vitrage

Vous avez peut-être pensé que vous ne pouviez acheter que du mastic de glaçage, mais saviez-vous que vous pouvez fabriquer votre propre mastic de glaçage en un clin d’œil? C’est exact! Il suffit de quelques matériaux de base disponibles dans les magasins de rénovation domiciliaire ou de peinture et vous pouvez fabriquer du mastic de vitrage traditionnel comme le faisaient les anciens.

Les mastics commerciaux sur le marché sont un peu meilleurs que les recettes maison et toujours plus cohérents, mais les produits faits maison peuvent très bien fonctionner lorsque vous avez juste besoin d’un petit lot. Ou peut-être que vous faites partie de ces bricoleurs hardcore qui aiment tout faire vous-même. Quoi qu’il en soit, c’est un projet amusant.

Le mastic de glaçage ne se conserve pas éternellement, alors faites simplement un lot assez grand pour gérer ce que vous prévoyez de glacer la semaine prochaine, puis faites-en plus si vous en avez besoin plus tard.

La recette

Le mastic traditionnel à l’huile de lin a été fabriqué à partir de seulement 2 éléments.

  • Huile de lin bouillie ou crue
  • Merlan
  • Oxyde de zinc (facultatif)

Vous pouvez trouver de l’huile de lin dans la plupart des quincailleries et magasins de peinture. L’utilisation d’huile de lin bouillie se traduira par un mastic à durcissement plus rapide, tandis que le mastic d’huile de lin brute se traduit par une flexibilité plus durable avec le mastic, il y a donc un compromis. Le merlan est un peu rare de nos jours, mais je le vends dans  mon magasin si vous ne le trouvez pas localement.

Vous pouvez également ajouter de l’oxyde de zinc pour aider à contrôler la croissance de la moisissure sur votre mastic si vous vivez dans une région particulièrement chaude et humide comme nous le sommes ici en Floride. Je trouve que l’ajout d’environ 1/3 de tasse de zinc à 1 litre de mastic fait l’affaire.

Comment: fabriquer votre propre mastic de vitrage

C’est à peu près aussi simple que possible. Mélangez de l’huile de lin avec le merlan jusqu’à ce que vous obteniez une consistance réalisable ou si vous êtes un boulanger, de la pâte. La consistance de votre mastic dépend entièrement de vos préférences. Vous voudrez peut-être qu’il soit plus doux ou plus ferme en fonction de vos besoins.

La meilleure consistance pour le glaçage avec un couteau à mastic est plus épaisse que vous ne le pensez initialement. Le mastic doit être suffisamment ferme pour ne pas s’affaisser ou s’affaisser lorsqu’il est roulé en boule.

Mélangez les deux ensemble dans un bol ou un autre récipient pour mélanger les ingrédients. Finalement, vous devrez le retirer et l’étaler sur la table pour le pétrir à la main comme un boulanger pour que le tout soit bien mélangé. Pétrissez le mastic et travaillez-le jusqu’à ce qu’il ait une texture homogène.

Une fois que vous aurez appris à mélanger votre propre mastic, vous ne serez plus jamais à court de mastic. Comme je l’ai déjà dit, le mastic de glaçage fait maison n’est pas aussi facile à utiliser ou aussi durable que le produit commercial, mais pour la facilité de faire un petit lot, vous ne pouvez pas battre cette recette. Bon vitrage!