Comment bien entretenir sa toiture?

0
547

Il est impératif de nettoyer et d’entretenir régulièrement la toiture d’une maison. Celle-ci est la plus exposée aux pluies, au soleil, à la grêle et à la neige. Il est normal qu’elle se détériore qu’elle soit faite de tuile, d’ardoise ou bien de zinc. Les différentes saletés et pollutions qui restent collées à la toiture la transforment en terrain propice à la mousse ou autres particules indésirables. Un toit mal entretenu perd aussi de sa splendeur. La tuile se salit, la tuile devient grise et l’ardoise perd de son éclat. Aussi, voici un guide pour assurer leur entretien optimal.

Commencer par le nettoyage des zingueries

Par entretien de toiture, cela inclut aussi tous les éléments qui y sont rattachés. Tel est le cas en premier lieu des gouttières. Celles-ci sont bien souvent négligées. Or leur rôle est de faciliter l’écoulement de l’eau provenant de la pluie qui s’amasse sur le toit. Si elles sont bouchées ou sales, elles ne rempliront pas leur fonction convenablement. Cela risque d’impacter sur la performance thermique et sur l’état de la toiture en général. Leur entretien ne demande pas trop de connaissance technique ou d’expérience. Mieux vaut faire appel à une entreprise de couverture comme sur ce site : https://www.entreprise-couverture-59.fr/ .

D’abord, il est obligatoire de procéder à un contrôle. Il faut savoir tout d’abord que l’eau de pluie est assez chargée en boue et en nutriment. En passant par les gouttières, elle les laisse s’accumuler à l’intérieur de ces dernières qui se transforment en terrain fertile pour les mousses et les plantes. Il suffit en conséquence de les enlever avec le tuyau d’arrosage. La pression de l’eau suffit à venir à bout de toute saleté indésirable dans les chéneaux.

L’entretien proprement dit de la toiture

Le lavage des gouttières doit passer avant l’entretien de la toiture. Celle-ci pourra facilement évacuer l’eau sale qui aura servi au nettoyage. Il est impératif de procéder au nettoyage de la toiture au moins une fois par mois. Cela se précède d’une inspection méticuleuse de chaque partie de celle-ci notamment après de fortes pluies ou chutes de neige. Les trous dans les tôles ou les tuiles se remarquent aisément en regardant pendant la journée à l’intérieur des combles. Sinon on peut aussi essayer d’arroser le toit d’eau, pour voir si des gouttes passent à travers celui-ci. En outre, il est plus avantageux de faire appel à un couvreur qui pourra réaliser ces diverses vérifications et les travaux d’entretien qui s’imposent. Celui-ci détectera assez vite les zones de détérioration.

L’entretien du toit est une tâche assez fastidieuse. On doit venir à bout de débris et mousses qui restent collés à sa surface. Un jet d’eau ne suffit pas. Certaines algues pénètrent même à travers les fissures qui se forment sur les tuiles. Il est nécessaire de disposer d’une brosse spéciale ou bien d’un outil spécifique. Souvent on est obligé de recourir à un produit démoussant pour venir à bout du moisi et des algues. À la suite seulement, il est conseillé d’appliquer une solution de protection pour éviter les récidives.