jeudi, septembre 23, 2021
Accueil Bricolage Electricité Certification du système électrique: qu'est-ce que c'est et combien ça coûte

Certification du système électrique: qu’est-ce que c’est et combien ça coûte

La certification du système électrique est un document obligatoire : découvrez à quoi ça sert et combien ça coûte pour l’obtenir

Le système électrique est un élément fondamental d’une maison et pour cette raison, il doit être fait de manière professionnelle. Cela signifie qu’il doit être muni de la certification appropriée : c’est un document requis par la loi italienne, qui certifie la conformité du système.

Mais quel est le coût de la  certification du système électrique ? Bien sûr, c’est un fait qui dépend de nombreuses questions.

Certification du système électrique : qu’est-ce que c’est ?

Avant d’en comprendre le coût, il est bon de savoir que ce type de certification doit obligatoirement être établi par un professionnel ou par une entreprise de dépannage électrique , celle qui a installé le système ou effectué sa maintenance, à la fin des travaux.

C’est donc un moyen de s’assurer que la maison est sécuritaire à cet égard. Bref, une vraie garantie que tout est fait dans le respect de la loi .

À cet égard, le coût de la certification du système électrique dépend également du fait qu’il s’agit d’un acte requis par la loi, en particulier la loi no. 46 de 1990, remplacé plus tard par le décret ministériel no. 37 de janvier 2008. Ce type de certification est nécessaire pour les bâtiments privés et publics.

Bref, qu’il s’agisse d’une maison privée, d’un bureau ou même d’un organisme public, il n’y a pas d’échappatoire : la certification est nécessaire .

Certification du système électrique : combien ça coûte ?

À ce stade, où il est nécessaire de demander une certification du système électrique, combien cela coûte est la première chose à savoir. Bien sûr, cela dépend de nombreuses variables .

Par exemple, dans le cas d’une nouvelle installation du système, il n’y a pas de frais de certification, car elle doit nécessairement suivre les travaux d’installation effectués, et elle sera délivrée directement par la personne qui les a effectués.

Lorsqu’en revanche, il est nécessaire de demander à un électricien professionnel de procéder à la certification d’une installation existante, le coût peut varier en fonction de plusieurs facteurs.

Tout d’abord, la complexité de l’usine à certifier. Deuxièmement, bien sûr, il faut considérer la nécessité éventuelle de réaliser des travaux d’adaptation du système, qui peut ne plus être aux normes.

Enfin, il y a la discrétion du professionnel qui intervient : chacun aura son tarif personnel. Dans le pire des cas, on parle de quelques centaines d’euros dans tous les cas.

Par conséquent, si vous souhaitez savoir combien coûte la certification en fonction du système électrique, gardez à l’esprit qu’elle peut varier entre 0 et 600 euros , en tenant également compte des éventuels bonus.

Cependant, il est de bonne habitude de toujours demander un devis préalable , avant de commencer les pratiques, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Comment se déroule la certification du système électrique

Si l’on parle du coût de la certification du système électrique, il est également bon de savoir comment elle est réalisée. En fait, il existe un modèle standard à suivre , qui doit contenir une série de données obligatoires, telles que le type de système, toutes les données de ceux qui l’ont construit, les noms du propriétaire du bâtiment et du client, toutes les références du matériau utilisé .

De plus, certains documents très spécifiques doivent être joints à la certification . Tout d’abord, la conception du système, puis le schéma de celui-ci, la relation typologique et la liste des matériaux utilisés. Last but not least, le certificat d’enregistrement auprès de la Chambre de Commerce relatif à l’entreprise qui est intervenue sur l’usine.

Si, par contre, on parle d’un système électrique construit avant 1990 , il suffira de produire une Déclaration de Conformité, qui est établie sous la forme d’un rapport technique.

Sanctions pour défaut de présentation de la certification du système électrique

La certification du système électrique a un prix qui a certainement moins d’impact que les pénalités prévues pour la non-présentation de celui-ci. Étant une obligation légale , en effet, le non-respect entraîne une série de conséquences désagréables.

Comme par exemple en cas de vente ou de location, le risque est que l’absence du document non communiqué préalablement n’expose le vendeur ou le bailleur à des conséquences civiles, telles que l’obligation de verser une indemnité. Sans parler, bien sûr, les sanctions réelles, allant de 100 à 1000 euros .

La législation sur le système électrique

Le coût de la certification du système électrique est donc également soumis au respect de la législation en vigueur en matière de système électrique. A cet égard, il est nécessaire de comprendre de quels composants il est constitué , car ils apparaîtront alors dans le document de certification.

Il existe des circuits qui alimentent les appareils des utilisateurs, d’autres qui alimentent les prises de courant et, bien sûr, des équipements de protection sont nécessaires.

Il existe également des exigences de performances, qui dépendent des critères de conception : tout d’abord, la simplicité d’adaptation du système aux besoins du logement, qui peuvent évoluer dans le temps. Deuxièmement, mais non des moindres, il y a le critère de la sécurité environnementale de l’ usine .

Bien entendu, les matériaux utilisés, ainsi que les équipements, doivent être conformes aux normes CEI et doivent être marqués des marquages ​​appropriés prévus.

Enfin, ils doivent pouvoir résister aux contraintes thermiques et mécaniques, mais aussi à toute corrosion. La conception est une phase fondamentale, car si elle est mal faite, elle peut causer de graves dommages.

Derniers articles

Quel est le prix de l’intervention d’électricien Argenteuil ?

Dans une situation d’urgence d’électricité, il est obligatoire de faire appel à un électricien professionnel. Toutefois, on s’interroge trop souvent à propos...

Nos conseils pour choisir une télécommande de porte de garage

Si vous possédez un garage, avoir une commande pour l'ouverture et la fermeture à distance est très utile. Cependant, contrairement aux idées...

Comment installer un interrupteur lumineux?

Les interrupteurs muraux fournis avec un câblage à bascule éclairé peuvent être très pratiques la nuit lorsque vous ne pouvez pas voir....

Articles populaires

En quoi un nettoyeur à haute pression pourrait-il vous servir en cas de rénovation ?

Une rénovation c’est, soit des gros travaux de construction, soit des travaux d’aménagement et d’amélioration, soit un grand nettoyage. C’est une période...

Urgence plomberie : quoi faire et ne pas faire ?

Que faire lors d'une urgence de plomberie ? C’est la question qu’il faut se poser face à une urgence plomberie. Car les urgences...

Quels sont les conseils pour la réparation et l’entretien de volets roulants ?

Si vous avez besoin d’une réparation d’ urgence de volets roulants, il est important de faire appel à des techniciens professionnels pour...

Cinq volets différents pour votre maison

Les mois d'été sont à nos portes, et avec eux viennent des périodes de chaleur extrême. À ces températures, vous devez rester...