Avoir de la belle pelouse synthétique : les entretiens à faire

Certes, il est toujours courant de dire que le gazon artificiel ne nécessite pas d’entretien. Pourtant, il faut savoir que sa durée de vie n’est pas seulement influencée par sa qualité ou son installation. Son entretien y participe grandement aussi même si ce dernier ne demande pas trop d’efforts physiques. En effet, il s’agit surtout de quelques procédures particulières aux tâches inhabituelles, aux petites réparations et au dégagement de neige. Comprenez-en davantage à travers le guide ci-après.

Le brossage et le ramassage des déchets

Pour ne pas se tromper, avant tout, mettons le point sur l’entretien de la pelouse synthétique. Plus exactement, il consiste à évacuer les déchets de la surface, à brosser et à enlever les tâches. L’entretien concerne également certaines réparations, l‘ajout de sable et le drainage. Pour le brossage, il est à effectuer une fois dans le mois. Il permet de bien repartir le remplissage du gazon de manière uniforme. Il aide à redresser les poils pour maintenir un meilleur aspect.

Puis, ce type de produit requiert une collecte des déchets. Le but étant la prolifération des mousses et des mauvaises herbes. Il faut le faire avec un balai-brosse ou un aspirateur. Un souffleur est aussi parfait pour ramasser les branches et les feuilles qui se posent dessus.

Enlèvement des tâches et des résidus sur la pelouse synthétique

Après cela, la pelouse synthétique aura une belle apparence si vous effacez les taches. Le plus tôt sera mieux pour s’assurer d’un enlèvement plus facile. Pour ce faire, utilisez de l’eau savonneuse. Pour un dépôt solide, munissez-vous d’une spatule ou d’un couteau émoussé. Dans le cas des résidus à base aqueuse, employez une solution chaude de détergent ménager. Cette dernière permet de débarrasser le gazon de la bière, du sang, du café, etc. Il est recommandé de faire un brossage des résidus à l’aide d’une brosse qui a des poils rigides.

Le rendu est assuré dans ce cas. Pour une tache plus tenace, misez sur une solution d’ammoniaque diluée dans de l’eau. Si votre pelouse artificielle est tachetée d’un résidu à base huileuse, épongez-la avec du perchloroéhtylène. Puis, séchez à l’aide d’un tissu absorbant. Cela concerne notamment les huiles de cuisson, les cires pour chaussures et les rouges  lèvres. L’usage du vinaigre blanc est aussi préconisé lors de l’entretien en cas de tâches de déchets d’animaux.

Le balayage et les réparations diverses

Enfin, chaque pelouse synthétique requiert un traitement anti-mousse et anti-herbe. À faire une ou deux fois dans l’année, cet entretien est un traitement préventif. Ensuite, il faut faire du balayage lorsque le gazon est couvert de neige u de verglas. Par contre, vous ne devez intervenir que lorsque la neige ou le verglas est fondu. Un déblaiement de la neige est conseillé quand elle est collante et mouillée. Dans ce cas, utilisez une petite pelle en caoutchouc.

C’est l’accessoire idéal qui ne permet pas d’endommager votre pelouse artificielle. Un autre déblaiement est également nécessaire lorsqu’elle est poudreuse. Une brosse suffit pour le faire. Pour le verglas, un petit couteau est parfait pour son déblaiement. Par conséquent, l’eau est le meilleur nettoyant. Arrosez la surface pour enlever les polluants et la poussière. Faites une réparation des coutures détachées et des déchirures.

Laisser un commentaire